Rencontre Volt Wallonie 25.11.21

Rencontre Volt Wallonie 25.11.21

25 Nov 2021, 19:00 UTC - 20:00 UTC
Volt Event

Rencontre Volt Wallonie

 Chers Volteurs, Chère Volteuses

Cet évènement est principalement adressé aux Volteuses et Volteurs francophones et/ou établis en Wallonie. En effet, Volt restant encore relativement peu implanté dans cette partie de la Belgique, Volt Charleroi tente de réunir des personnes motivées souhaitant s’investir dans la création de nouveaux chapitre locaux, notamment dans les provinces du Hainaut et de Namur où ce n’est pas encore le cas, et ainsi d’élargir la portée de Volt en Belgique francophone. Volt Liège est déjà pour cela un exemple à suivre.​ C’est pourquoi, nous avons décidé d’organiser des réunions une fois toutes les 2 semaines auxquelles sont conviés tous-tes les Volteuses et Volteurs francophones ou impliqués en Wallonie. Ces réunions seront destinées à faire plus ample connaissance dans un premier temps, mais aussi à discuter des enjeux présents en Wallonie afin de mieux cibler ce qu’il convient de faire localement et par la suite, de créer plus de chapitres locaux dans les provinces wallonnes. Ainsi, l’objectif est de redynamiser notre région et nos provinces à l’aide d’un programme pertinent proposé par Volt, et d’opérer une relance dans plusieurs domaines (éducation, économie, etc.) en impliquant d’avantage le citoyen et en appliquant des solution globales au niveau local.​ Par conséquent, nous vous invitons toutes les deux semaine, le jeudi de 20h à 21h, à vous joindre à nous. Si toutefois vous n’êtes pas encore inscrit en tant que membre régulier, il n’y a bien sûr aucun problème vis-à-vis de la participation à ces réunions. Nous vous proposons dans ce cas, si vous souhaitez compléter votre inscription, de nous contacter pour continuer le processus.

Dans le cas où vous êtes intéressés par cette initiative, que vous souhaitez participer à la construction locale de Volt ou tout simplement si vous êtes curieux et voulez en savoir plus, n’hésitez pas à venir nombreux !


​ Notre programme pour une meilleure Europe que vous porterez aussi :​ - Initier une renaissance économique
Notre province est sinistrée économiquement, nous le savons. Bien sûr, l’Europe aide déjà, mais ces aides ne suffisent pas. Il faut une nouvelle stratégie, plus globale, plus sociale et plus durable. Le retour aux industries du passé n’est pas souhaitable, mais nous pouvons préparer l’avenir : réindustrialiser de manière durable et innovante est possible. Nous voulons cela.En nous appuyant sur des expériences et programmes similaires dans d’autres régions, Volt entend redynamiser le Hainaut et ses villes. Notre province fut la matrice de la première révolution industrielle en Europe, avant un dramatique déclin. Nous pouvons le redevenir. C’est ce que veut Volt. Nous avons besoin de vous pour ça. Un retour de l’industrie qui sera durable et respectueuse de l’environnement et des travailleurs et leurs familles.Nous voulons libérer l’esprit d’entreprendre, le rendre accessible à tous, que les entrepreneurs/neuses ne rencontrent plus d’obstacles. Actuellement, le monde de l’entreprise est trop concentré dans les mains de grands groupes et d’actionnaires. Cette situation doit changer. La relance doit passer par la mise en route d’un grand nombre de PME plutôt que de quelques grosses.

- Atteindre une vraie égalité sociale
Les inégalités se creusent, ce n’est un secret pour personne. Tout le monde peut en être victime, nous autres de Charleroi, Mons, La Louvière, etc. nous le savons peut-être mieux que le reste de la Belgique. Mais aux inégalités économiques, s’ajoutent des inégalités envers les femmes, les personnes en situation de handicap, les personnes LGBTQ+, etc. Jamais nous ne parviendrons à une vraie relance si nous ne combattons pas ces inégalités.De part son engagement international, Volt veut combattre cela et atteindre une véritable égalité car la relance passera par une absence de discrimination entre les personnes. Ce sera la continuité des combats pour les droits des travailleurs. Nous voulons aussi une égalité d’accès à des soins de santé de qualité pour toutes et tous. Les scandales qui ont entouré la gestion de cette crise sanitaire en ont démontré la nécessité. Volt veut revaloriser ce secteur. Même chose pour le logement.

- Impliquer les citoyens
Cette relance passera aussi par une implication directe des citoyens. Actuellement, la démocratie représentative est en crise, victime des populismes et d’une déconnexion vis-à-vis des citoyens. Volt veut une démocratie plus participative. L’expérience s’appuiera sur d’autres organisées dans les autres pays européens. Les citoyens participants seront invités à rencontrer leurs pairs des autres pays via des outils de participation en ligne et autres. L’enjeu est ici d’obliger les dirigeants à rendre des comptes beaucoup plus régulièrement, pas seulement aux élections. Et ce renforcement vaut pour tous les niveaux de pouvoir, de la commune à l’Europe.Pour cela, nous voulons impliquer les citoyens à travers de nouvelles plateformes de discussions. Et des formations devront être données pour l’utilisation de ces outils. Ici encore, on s’appuiera sur des échanges d’expériences avec des citoyens d’autres pays/régions.

- État intelligent et réforme de l’état
La Wallonie et le Hainaut ont du mal à se relever économiquement, ce n’est pas un secret. Et la Belgique en général est mal classée économiquement. Mais aussi administrativement, car l’enjeu est une Belgique aux compétences trop morcelée et un fédéralisme non fonctionnel, favorisant la corruption. Et la crise sanitaire actuelle a démontré combien ce morcellement a fini tragiquement.
Cet état passera par une réforme de l’enseignement depuis la maternelle. Avec une plus grande implication des parents par des congés parentaux garantis et renforcés. Une réforme complète des programmes devra se faire avec une revalorisation du statut des enseignants et rendre l’école à la pointe. Non seulement dans l’enseignement général, mais aussi dans le technique et le professionnel. L’universitaire et la recherche en zone défavorisée devra aussi être encouragée. Mais aussi l’artisanat d’excellence. Les sociétés devront être davantage impliquées dans la conception des programmes.Volt souhaite donc une réforme de l’état. Mais pas une réforme comme celles que nous avons déjà eues à 6 reprises : une réforme par et pour les citoyens. Cela passera par des refédéralisations, et des suppressions d’institutions parasites. Une telle réforme sera conduite aussi au niveau européen car les deux niveaux de pouvoirs souffrent des mêmes maux : mal pensés et découpés, réalisés par un groupe réduit d’individus, etc. Il faut donc porter une réforme globale. L’idée est que le fédéralisme belge 2.0 soit pensé par les citoyens. Cette réforme devra être menée grâce aux outils participatifs. Et les pouvoirs locaux seront concernés aussi. La mission de bourgmestre, d’échevin et de conseiller communal n’est plus la même qu’autrefois. Elle doit évoluer pour être plus participative.

- Atteindre l’équilibre global et local
Nous le savons, les problèmes sont nombreux et nécessitent des solutions globales au niveau local. Le problème de l’énergie en est un : combien de gens vivent dans des bâtiments délabrés et mal isolés. Un important investissement devra être fait, dans le respect du patrimoine, pour le rendre plus efficace. Et dans ce contexte, la rénovation qui s’en suivra sera porteuse d’emplois nombreux.Dans le même ordre d’idée, l’économie circulaire sera déployée pour relancer l’activité locale. Les entreprises locales seront donc mises à l’honneur et les citoyens seront invités à les soutenir en achetant local.
Contradictoire avec notre projet européen ? Non, au même problème dans les autres pays européens, mêmes solutions. Ici encore, des exemples venus d’autres pays appuieront l’expérience. Il s’agit aussi, si l’on ne peut vraiment pas trouver du pur local, voire du Belge pour un segment de produit, de limiter les coûts environnementaux et humains par fourniture au niveau européen.